27.09.2018. L'évêque Irénée a présidé les célébrations à l'occasion de la fête patronale de la Cathédrale.

 

27.09.2018. GENÈVE. L'évêque Irénée a présidé les célébrations à l'occasion de la fête patronale de la Cathédrale.

 

 

 

L'évêque de Richmond et d'Europe occidentale, nouvellement nommé ordinaire du diocèse, est arrivé à la Cathédrale de Genève le 26 septembre 2018, veille de la fête de l'Exaltation de la Croix. Les paroissiens, les membres du clergé de la paroisse ainsi que des clercs d'autres paroisses du diocèse, venus pour les célébrations de la fête  patronale, ont accueilli Son Excellence au son des cloches. Lors des vigiles le rite de l'Exaltation de la Croix du Seigneur a été accompli par l'évêque Irénée. A la Divine Liturgie du 27 septembre sont venus partager la joie de cette fête des clercs d'autres paroisses du diocèse, ainsi que le recteur de la paroisse de la Nativité de la Mère de Dieu à Genève (PM) l'archiprêtre Mikhail Gundaev.

Dans son sermon Monseigneur a abordé l'historique de la fête, expliquant que durant les trois premiers siècles cette très grande relique était cachée sous terre, tout comme, tout au long de ces trois siècles, les premiers chrétiens se trouvaient sous une lourde oppression: crucifiés, brûlés ou donnés en pâture aux bêtes sauvages. Ainsi la mort du Christ sur la croix est devenue le modèle de mort de ses premiers fidèles. Il a plu au Seigneur que sainte Hélène, Egale-aux Apôtre, montât sur le trône. A Jérusalem, elle retrouva la vénérable Croix qui fut accueillie avec grande joie par les chrétiens qui se prosternaient devant ce saint objet dont la grâce ineffable les fortifiait. «Dans l'Eglise tout commence par la croix. Elle accompagne toute notre vie, depuis la croix reçue lors du baptême quand nous venons tout juste d'entrer dans le Royaume du Christ, et jusqu'à la mort quand une croix est placée sur la tombe». Vladyka a invité chaque fidèle venant se prosterner devant la Croix du Seigneur à rejeter le péché et les passions de la vie, l'orgueil et le manque de foi, et, affermi par le Bois Vénérable, à porter avec quiétude la croix que le Christ, dans son amour pour l'homme, envoie à chacun, voulant par là que nous soyons sauvés pour la Vie éternelle.

Après la Liturgie, il y eut un molében et la procession autour de l'Eglise. A la fin de l'office, au nom du clergé, du Conseil de paroisse et de tous les paroissiens, l'archiprêtre Paul Tzvetkoff s'est adressé à Vladyka pour lui exprimer sa joie sincère à l'occasion de son arrivée en tant que nouvel évêque sur le territoire du Diocèse d'Europe occidentale, lui souhaitant l'aide Dieu pour apaiser et développer la vie dans la ville cathédrale et dans le diocèse.

Tous les paroissiens et les hôtes de l'église ont eu ensuite la possibilité de s'entretenir avec Monseigneur Irénée et avec les clercs de la paroisse lors d'un repas préparé dans le jardin de la Cathédrale.